En lien avec "L'ESPACE" car si le vide est quelque chose, Monsieur, il serait bien de l'honorer d'une majuscule 'le Vide n'est pas vide' --->   --->   --->  

L_INFINI_130X97

                          comment faire apparaître sur ma toile le vide invisible qui existe?

Ma pensée vagabonde, elle se dirige vers Malevitch, un des premiers artistes abstrait du xx° siècle, fondateur du suprématisme ---> le suprématisme montre le caractère infini de L'espace.
En 1918 il peint 'Carré blanc sur fond blanc' qui est considéré comme le premier monochrome de la peinture contemporaine   > pour Malevitch le blanc représente l'infini.

Alors! je me lance, je peins blanc sur blanc, mais rien n'apparaît du dessous du visible/invisible.
Je m'interroge ... longuement ... EUREKÂ ...  je découvre une nouvelle façon de faire <----> de tracer mes figures géométriques blanc sur blanc. Elles s'inscrivent en grand nombre sur ma toile dans un ordre parfait ---> 1 triangle, 2 petits de chaque côté, 2 autres en dessous, 1 losange, 1 grand rectangle placé derrière comme un miroir, 3 cercles, des bâtons et des rayons -- -- -- --  
Ouf! je suis à bout de souffle devant tant de merveilles.

---> une sensation pure 'd'une pure épure' seulement visible de l'auteure, invisible aux yeux des visiteurs car l'appareil photo iPhone 3G ne capte pas la totalité de l'écriture ton sur ton. 
Si j'osais, je dirai que cette toile est la signature de mon ADN         ---*---*          ---*---*


 ---> quelques jours plus tard, je passe par hasard devant la toile posée au sol adossée au mur, 
clic clac, une nouvelle prise au soleil faiblissant, qui je l'espère, sera mieux que la précédente?
--- OH ! la chance ! un contre-jour ! --- le hasard fait bien les choses, l'invisible devient visible.

contre_jour

 l'espace et l'infini côte à côte (même format) c'est beaucoup d'émotion